ESCAPADES JAPONAISES : de Ōsaka à Kōbe

いらっしゃいませ ! (BIENVENUE !)

 

Carte d’identité du pays :

Nom commun :  Japon
Petit nom : « 日本 », le berceau du soleil
Localisation : Asie de l’Est
Population : ≈ 127 millions d’habitants
Capitale : Tōkyō
Devise : le Yen (¥)
Religion : majoritairement shintoïste

 

Le pourquoi du comment ? :

Étant fan de manga, samouraïs et de culture japonaise (ou asiatique en général) depuis très jeune, j’ai toujours été attirée par le côté surprenant, exubérant mais à la fois très humble, qu’incarne le Japon. C’est donc aujourd’hui que je commence enfin mon petit road trip, dans le pays nommé Le berceau du Soleil !

 

Arrivée à Ōsaka : vendredi 7 Juillet 2017

Pour ceux qui suivent un petit peu, j’effectue un road trip (mon premier toute seule) dans le pays appelé le Berceau du Soleil ; bienvenue au Japon !
J’étais dans la Préfecture de Tōkyō, durant les deux dernières semaines. Après les visites des quartiers de Shinjuku, Roppongi, Ueno, Akihabara, Tōkyō, Asakusa, Meguro… mais aussi des villes comme Yokohama et Kamakura, me voici maintenant arrivée dans la Préfecture d’Ōsaka !

Il m’a fallu environ 3 heures de trajet, pour aller de mon ancien hôtel à celui d’aujourd’hui. Je vais y séjourner durant 9 nuits (jusqu’au 16 Juillet), avant de retrouver le quartier de Shinjuku !! Initialement je devais me rendre à Nagoya pour deux nuits, mais cela ne sera malheureusement pas possible, car mon JR Pass, n’est valide que jusqu’au 16 Juillet (inclus) ! Par conséquent, afin d’éviter de trop grandes dépenses que m’aurait apporté le trajet Nagoya-Shinjuku (sans mon JR Pass), je me rapproche le plus possible de l’aéroport de Haneda (en séjournant de nouveau à Shinjuku).
Je me rendrai tout de même (le temps d’une journée sûrement), dans la ville de Nagoya !
Voilà pour ce qu’il en est de mon gros changement de programme.
Je suis arrivée dans les alentours de 17 heures à l’hôtel. Je m’y suis un peu reposée, avant de sortir dans le centre de la ville. Comme vous pourrez le constater, cela n’a rien à voir avec Tōkyō. Le quartier dans lequel je me situe est un quartier populaire (contrairement à Ueno). Le changement d’ambiance est frappant ! Mais cela n’enlève en rien son charme évident.

Pour mon repas du soir, je me suis arrêtée dans un restaurant japonais, en plein centre-ville, parmi les nombreux magasins et rues commerçantes.


Voici les plats que j’ai
choisi, ainsi que l’intérieur du restaurant :

 

DSC_0113
À gauche de la photo, il s’agit de quatre *takoyakis.

Au centre, il s’agit de crevettes frites, accompagnées de légumes frits.
*Petite explication :
Les たこ焼き/takoyaki sont des boules de pâte (similaire à la pâte à crêpes), fourrées avec des morceaux de pieuvres,  poulpes, épices ou bien autres produits de la mer. Par dessus, il est courant de rajouter de la mayonnaise et/ou de la sauce barbecue…

 

Voici mes premiers clichés des alentours de l’hôtel dans lequel je dors :

 

 

Je ne m’attendais pas à découvrir un aussi grand contraste, en arrivant à Osaka. Le fossé qu’il y a entre les quartiers plus populaires et le centre d’Ōsaka, est conséquent ! Pour autant, je pense qu’il est important de voir les différents aspects que propose un pays ou une ville. C’est par ce seul moyen que l’on pourra affirmer, avoir réellement découvert un pays !

 

Petit diaporama récapitulatif, pour clore cette arrivée dans l’Ouest du Japon. Bonne journée ! :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Visite du quartier : passage au Keitakuen, samedi 8 Juillet 2017

Comme il faisait beau, j’ai décidé de me balader dans le quartier, afin d’explorer à nouveau, les alentours. J’ai pu constater qu’il y avait un zoo pas très loin de l’hôtel ; le Zoo de Tennoji, situé juste à côté du Parc de Tennoji et du Keitakuen.

J’ai pris de la nourriture à emporter, puis je me suis réfugiée dans ce parc. Réfugiée car le temps était très chaud (trop chaud) ! Dans ce genre de parc, il y fait généralement beaucoup plus frais.


Voici donc les photos que j’ai prises, de ce magnifique petit parc :

 

 

J’ai ensuite continué mon chemin tout autour du Grand parc de Tennoji, qui regroupe le Zoo, le Keitakuen, l’Ōsaka City Museum of Fine Arts, les anciennes ruines Chausuyama, les tombes de Chausuyama-kofun ainsi que le lac Kosoko-ike. J’ai marché tout autour du lac. L’endroit est absolument splendide et offre une jolie vue sur la fameuse Tour Tsutenkaku. En voici les images :

 

 

Je suis revenue sur mes pas, pour me rendre à Shinsekai, en passant devant le Zoo et le Musée :

 


Voilà voilà ! Ma première balade en journée, dans les alentours de Tennoji se termine ici. Voici mon diaporama récapitulatif de la journée :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Une virée à Kōbe : journée légèrement périlleuse, dimanche 9 Juillet 2017

Aujourd’hui je me suis rendue à Kōbe ! Le trajet aller s’est bien passé, j’ai réussi à arriver assez facilement à destination (pour environ 45 minutes de trajet). Pour le trajet retour, cela a été beaucoup plus compliqué… En effet, le ciel étant menaçant (la météo avait annoncé de grosses intempéries), j’ai dû écourter mon excursion à Kōbe. Mais la précipitation et le nombre important de touristes, ont fait que je suis descendue une station avant celle où je devais effectuer mon changement de métro. À partir de cela, il a été difficile de retrouver le bon métro, car la ligne JR était en arrêt… Enfin bref, j’ai tout de même apprécié mon après-mi à Kōbe et ai réussi à retrouver le chemin de l’hôtel ! Je retournerai sûrement la semaine prochaine sur Kōbe, afin de visiter le Jardin aromatique Nunobiki.

Pour cet après-midi dans la ville célèbre pour son bœuf, je me suis rendue dans le Parc d’Egeyama, qui se situe plus dans les hauteurs (au Sud-Ouest de la ville). Malheureusement, je n’ai aucune photos à vous proposer, car l’accès étant un petit peu physique et l’endroit surpeuplé en moustiques, je ne m’y suis que très vite attardée (le temps d’un rapide déjeuner) !

Ayant fuit ces moustiques, j’ai décidé de retourner au centre de Kōbe, afin de me balader le long du Port. Eh bien je ne regrette pas mon choix, car il y faisait très bon (beaucoup moins chaud que dans les hauteurs) et la vue était agréable ! Voici mes photos :

 

 

 

En début de soirée, je suis donc retournée dans le quartier de Shin-Imamiya (là où se situe mon hôtel). J’ai mangé dans un petit restaurant Japonais, servant principalement des takoyakis (spécialité d’Ōsaka), à Shinsekai. J’ai choisi ceci, ainsi que du poulet frit que l’on appelle karaage, accompagné de frites (oui ce n’était absolument pas équilibré) !  :

 

 

Voilà pour ma journée d’aujourd’hui ! Demain je vais sûrement aller voir le Château d’Ōsaka, bonne journée à vous ! :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Découverte plus en profondeur : un château pas comme les autres, lundi 10 Juillet 2017 

Me revoilà !! Navrée pour ce calme plat, mais depuis dimanche je n’ai cessé de vadrouiller à droite à gauche, donc quand je rentrais de mes excursions, j’étais vraiment trop fatiguée pour rédiger tous ces articles… Je le fais donc aujourd’hui (vendredi 14 Juillet), vu que c’est la Fête Nationale !

Pour la journée de lundi, je me suis d’abord déplacée au Temple Shitenno-ji, situé non loin de l’hôtel où je loge. Le Shitenno-ji est l’un des plus vieux temples bouddhistes du Japon. Il est célèbre car il est le premier temple bouddhiste (et non shintoïste), à avoir été commandité par l’Empereur. Ceci est important car à une époque, le bouddhisme n’était pas aussi répandu au Japon, qu’aujourd’hui ! Ayant subi beaucoup de dégradations volontaires (comme des incendies), aujourd’hui encore, une partie de ce temple est en rénovation, afin de lui rendre l’apparence qu’il avait lors de sa création, au VIe siècle. Voici donc quelques photos afin d’illustrer mon récit :

 


Après ma visite, je me suis installée sur un banc et y ai mangé mon bento* :

 

IMG_6585

 

*Petite explication :
Un « bento » est un plat complet, préparé au préalable. Il est très populaire au Japon, car il est facile à transporter, durant les journées de travail/d’école ou lors de pique-niques entre amis !

En après-midi, je suis allée visiter le célèbre Château d’Ōsaka ! Il a été créé en 1583, comme donjon. Il a été par la suite, plusieurs fois détruit puis reconstruit, jusqu’à sa dernière rénovation (plus moderne), qui date de 1997.

Voilà pour la petite histoire. Malgré son côté plus moderne, il n’en reste pas moins spectaculaire. La montée jusqu’au château fut un petit peu périlleuse, entre le nombre important de touristes, les marches ainsi que la chaleur… Mais cela en vaut la peine, car le cadre est incroyable ! Malheureusement, les photos à l’intérieur du château, n’étaient pas autorisées. Je vous laisse le découvrir de l’extérieur :

 

 

Le soir, je me suis à nouveau rendue, dans le quartier de Namba, près du canal Dotombori. J’avais déjà présenté quelques photos de ce quartier, suite à mon excursion dans les alentours de Shin-Imamiya. Comme à son habitude, le quartier était très animé et très peuplé. Je me suis donc arrêtée dans un restaurant japonais, qui avait une façon bien différente de servir ses plats :

 

IMG_6590
J’ai pris un plat de nouilles, accompagnées de crevettes, poulpe, poulet et légumes. D’apparence cela paraît un peu étrange mais le goût y est ! J’ai beaucoup apprécié le cadre du restaurant et le personnel était adorable

 

Je vous remets quelques photos de Namba en soirée : 

 

 

Voici comment s’est déroulée ma journée de lundi. Je vous rajoute le petite diaporama récapitulatif :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Rencontre avec Bambi : bienvenue à Nara, mardi 12 Juillet 2017

Il m’a bien trop souvent été conseillé d’aller à Nara. Chose promise, je m’y suis rendue durant la journée de mardi. Je pense, enfin non, je suis certaine, que cette ville vous plaira autant qu’à moi ! Le mariage entre le citadin et la nature est surprenant. Nara étant pourtant une ville assez grande, il est très fréquent de rencontrer les camarades de Bambi, dans les parcs, temples et parfois même au coin d’un feu rouge. Pour autant, les accidents entre automobilistes et animaux ne sont pas fréquents. Les habitants de Nara ont ce souci de leurs voisins peu communs… Ainsi, l’entente entre l’Homme et l’animal est agréable. Il est donc facile de donner à manger aux biches/cerfs et parfois même de les caresser. Mais attention tout de même, ces derniers restent des animaux sauvages mais très gourmands. Ne soyez pas affolés si l’un d’entre eux vous tire vos vêtements/sacs ou vous suit un peu partout. Ce n’est pas pour vous faire du mal, mais juste parce qu’ils raffolent des biscuits, qu’il est possible d’acheter dans la rue, pour leur donner.

Mes deux lieux de prédilection étaient le Temple Todai-ji, ainsi que le fameux Parc de Nara. Le Temple Todai-ji, est connu parce qu’il abrite principalement, une grande statue de Bouddha, ainsi que le Daibutsu-den. Ce temple s’étend sur plusieurs kilomètres et abrite d’autres temples plus petits, des collines, des jardins etc.

Le Temple Todai-ji est un temple bouddhiste. La statue de Bouddha en bronze qu’il abrite, mesure 18 mètres de haut et pèse environ 250 tonnes. Elle a été construite vers le milieu du VIIe siècle (époque où Nara était encore la capitale du Japon).

Le Daibutsu-den est le bâtiment qui abrite cette statue (ainsi que d’autres plus petites). Il est à l’heure actuelle, la plus grande construction en bois du monde. Il figure bien évidement dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Voici donc mes photos du temple :

 

 

Pour le repas de midi, je me suis arrêtée dans un restaurant japonais. J’y ai choisi le pat appelé Ebi Udon :

DSC_0346

 

Il s’agit d’un bouillon avec des nouilles de type Udon, ainsi que deux grosses crevettes frites . Le tout est accompagné d’une soupe Miso, d’un bol de riz, de tofu et de petits légumes assaisonnés.

 

Une fois mon repas terminé, je me suis rendue dans le Parc de Nara. J’avais acheté dans la rue, de la nourriture à donner aux biches. Je me suis donc installée et ai profité de ce moment parmi ces animaux :

 

 

 

Je m’arrête ici pour ce qui concerne ma journée avec les biches et les cerfs. J’espère que vous avez apprécié Nara. Voici le diaporama récapitulatif de la journée :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Allez, bonne journée !
DSC_0456

 

Visite de l’ancienne capitale : Kyōto, mercredi 13 Juillet 2017

Ancienne capitale Japonaise, Kyōto se situe dans la région du Kansai, au Sud-Ouest du lac Biwa. Temples historiques, sanctuaires, jardins, monuments classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco, vous l’aurez compris, Kyōto est une ville chargée d’histoire et représentant le côté traditionnel du Japon.

Possédant moins d’un million et demi d’habitants pour environ 800 km² (ce qui est très peu en comparaison aux autres villes de la région du Kansai, comme Nara ou Ōsaka), Kyōto reste une attraction indispensable pour les amoureux du Japon. Son côté urbain et environnemental à la japonaise, en est sûrement la cause.
Voilà pour la petite histoire. J’ai bien entendu beaucoup apprécié ma journée dans la Préfecture de Kyōto (Kyōto et ses alentours) !
J’ai débuté ma journée en me rendant à ArashiyamaArashiyama est un quartier de la banlieue Ouest de Kyōto.

Arashiyama est principalement connu pour son fameux pont Togetsukyo, qui coupe les rivières Katsura et Hozu. La légende raconte que ce pont traverse la Lune !
Ce quartier est aussi célèbre, pour sa bambouseraie (grande forêt de bambous) et son Temple Tenryu-ji.


Voici donc quelques clichés, afin de constater par vous même, la beauté de ces lieux :

 

 

 

Voici mes photos prises dans le Temple Tenryu-ji :

 


Sachez qu’il est possible d’entrer dans l’enceinte du bâtiment principal du Temple Tenryu-ji. Cet édifice sert actuellement de dojo.

 

Pour le repas de midi, je me suis arrêtée dans l’un des restaurants, situé le long de la rue commerçante d’Arashiyama :

DSC_0634

 

Une fois mon repas terminé, je me suis dirigée vers le centre de Kyōto. Je me suis perdue dans les rues du quartier Gion, regorgeant de petits restaurants, de temples et de japonais en habits traditionnels… Bienvenue dans le cœur de Kyōto ! :

 

 

Pour terminer ma journée, je suis allée dans le fameux sanctuaire aux 10 000 torii*, situé dans la montagne, au Sud de Kyōto ; le Fushimi Inari Taisha.

Le Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shintō du Japon. Il a été créé en 711, pour la déesse du riz ; Inari et plus largement pour la richesse. C’est un endroit qui demande de faire une randonnée (d’une durée totale d’environ 2 heures), si l’on veut accéder au sommet de la montagne et passer sous ces 10 000 toriis. La montée est rude mais le spectacle en vaut la peine !

 

*Petite explication :
Les « toriis » sont des portiques de couleur rouge et noire. Étonnement, les « toriis » du Fushimi Inari Taisha, ont été financés par des hommes d’affaires, des sociétés ou grands groupes japonais. Au dos de chaque torii, il est possible de voir leurs noms, ainsi que la date de pose.

 

Voici donc quelques images :

 


C’en est tout pour ma journée à Kyōto. Aujourd’hui, pas de diaporama récapitulatif car j’ai mis pas mal de photos alors c’est suffisant. Bonne journée à vous !

 

Retour à Kyōto à pour le Gion Matsuri : essayage de yukatas, samedi 15 Juillet 2017

Comme il avait été convenu, samedi je me suis à nouveau rendue dans la ville de Kyōto. J’y ai retrouvé mes amies japonaises ; Momo et Jūri. Nous avons mangé ensemble le midi, dans un restaurant servant des plats japonais. Nous avons chacune choisi le plat appelé « omuraisu » :

 

 

*Petite explication :
On appelle « omuraisu« , une omelette, avec du riz à l’intérieur. Le plus souvent, on l’accompagne d’oignons, d’épices, poisson ou viande, ainsi qu’une sauce.
Gion Matsuri (祇園祭), fut instaurée en 869, en tant que rite permettant de lutter contre la peste et autres catastrophes naturelles, qui ravageaient la région à cette époque.
Comme son nom l’indique, cette fête se déroule à Kyōto, dans le quartier Gion.

Après le repas nous nous sommes dirigées vers un magasin où il est possible de louer des yukatas. Nous les avons porté durant le reste de la journée. C’était une très bonne expérience, que je vous conseille fortement ! Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le yukata est un vêtement qui est très agréable à porter, car il ne donne pas chaud.

 

Voici quelques clichés de cette journée :

 

 

Mon article se termine ici. Mon dernier jour dans l’Ouest du Japon était donc à Kyōto. J’espère que vous avez aimé cette escapade d’Ōsaka à Kōbe. Mon séjour au Japon se termine très bientôt… Je suis actuellement de retour dans la Préfecture de Tōkyō, à Shinjuku plus précisément (non loin du fameux Shinjuku Gyoen). Je quitte le Japon dans 2 jours… Ce mois dans le pays Berceau du Soleil, était incroyable. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Je pense que si comme moi, vous affectionnez le fait de voyager tout en vous aventurant un peu partout dans un pays, 3 semaines minimum sont nécessaires pour profiter au mieux du Japon.

Je vous remercie énormément d’avoir suivi mes aventures chez les Japonais. Mon prochain voyage s’effectuera à Bali, en Indonésie. J’espère que vous êtes prêts à repartir avec moi (toujours depuis votre canapé haha) et de découvrir les différentes contrées indonésiennes. Après Bali, je vais me rendre en Australie, en Nouvelle-Zélande et puis de nouveau au Japon. Alors si vous avez particulièrement apprécié mes récits, n’hésitez pas à vous abonner à mon blog et surtout, restez à l’affut, car je suis de retour 🥳

 

Bonne journée à tous et à très vite !!!

 

_ Nani.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s